top of page

Organisation d’une mobilisation de rue contre les lois « Asile et Immigration »

Dernière mise à jour : 7 sept. 2023

Contexte

Les projets et propositions de loi Asile et Immigration déposés successivement en 2023 s’inscrivent dans la même logique de stigmatisation et de répression que les précédents en allant plus loin encore. Ils mettent en péril le droit d’asile et les droits de toutes les personnes étrangères, et notamment sans-papiers, sur le sol français.
Le gouvernement assume une politique utilitariste et discriminatoire qui se manifeste notamment par la volonté de mettre en place un titre de séjour « métiers en tension » très précaire, un durcissement du dispositif d’expulsion ou encore une généralisation de la double-peine.
Face à cette surenchère répressive et sécuritaire, et alors que les droits des personnes exilées sont déjà bafoués, nous, associations et collectifs de personnes concernées par ce projet de loi, voulons afficher collectivement notre rejet de cette politique. Nous voulons dénoncer et rendre visible le décalage entre des mesures à contresens des véritables enjeux et besoins des personnes exilées que nous voulons voir traduits en politiques d’accueil et de respect des droits et de la dignité humaine. Les personnes exilées doivent pouvoir faire entendre leur vécu, leurs expériences, leurs revendications, car une autre approche des migrations est possible et surtout plus que jamais nécessaire !
A cet effet, plusieurs associations et collectifs souhaitent se mobiliser contre le projet de loi Asile et Immigration du gouvernement, en organisant un évènement de rue inspiré d'une initiative organisée à Bruxelles pour défendre les droits des travailleuses domestiques (en vidéo : https://bit.ly/3CTOqQh).

Objectifs

• S’emparer de l’espace public pour rendre audible les aspects stigmatisants et absurdes de cette loi, à travers la parole de personnes concernées par les dispositions du projet de loi
• Assurer un relais médiatique permettant de mettre ce projet de loi dans l’actualité en contrant la monopolisation de la parole d’extrême-droite sur le sujet et en faisant place à celle des personnes concernées, au moment où il entrera en discussion à l’Assemblée nationale
• Démontrer, à partir des revendications portées par les collectifs de premières et premiers concerné·es et des associations de solidarité, qu’une autre approche des politiques migratoires est possible

Format de l’évènement

Reproduction d'une audition en commission parlementaire de façon humoristique et théâtrale.
Les personnes concernées interviendront :
• en qualité d’expert.e.s du vécu, leurs récits permettent de décrypter le projet de loi et d’en comprendre tous les travers et impacts,
• en se mettant en scène, notamment dans des sketchs humoristiques, permettant de mettre en avant le décalage entre les aspects couverts par le projet de loi et leur réalité quotidienne,
• en expriment des revendications concrètes.
Cette audition théâtrale sera ponctuée de pauses musicales, partage de slogans, etc.
En fin de session, un projet alternatif au projet de loi, élaboré collectivement par les collectifs des personnes concernées et les associations, sera diffusé.

Dates et lieux

A Paris, l’évènement aura a priori lieu sur le parvis de l’Hôtel de Ville, le 1er juillet 2023.
Des évènements similaires pourraient être organisés le même jour ou au cours de la même période dans d’autres villes de France.

Comments


bottom of page